Jimi Hendrix

Jimi Hendrix, l’OVNI du 27 novembre

Guitariste, chanteur et compositeur, Johnny Allen Hendrix (devenu ensuite James Marshall) est né le 27 novembre 1942 à Seattle, dans l’état de Washington.

Il découvre la guitare à l’adolescence et devient, en quelques années un légende du rock.

Il a débuté sa carrière, comme beaucoup, en jouant dans de nombreux groupes avant d’être enrôlé dans l’armée, en 1961, comme parachutiste. Même comme soldat, Hendrix trouvait du temps pour la musique et créa un groupe appelé The King Casuals. Il a servi dans l’armée jusqu’en 1965 où il fut libéré en raison d’une blessure.

Revenu à la vie civile, il poursuivit ses activités musicales, travaillant en studio, on l’entend accompagner des artistes tels que Little Richard, Sam Cooke et les Isley Brothers. Il a également formé son propre groupe, Jimmy James and the Blue Flames, qui se produisait à Greenwich Village dans New York.

En 1966, Hendrix rencontre Chas Chandler, un ancien membre des Animals, un groupe de rock à succès qui devient son manager. Chandler organisa le départ d’Hendrix pour Londres pour monter, avec Noel Redding et Mitch Mitchell pour créer le Jimi Hendrix Experience.

Le premier single du groupe, « Hey Joe », est sorti en 1967. Il eut un succès foudroyany en Grande-Bretagne et a rapidement été suivi d’autres titres comme “Purple Haze” et “The Wind Cried Mary”.

En tournée en Europe pour lancer son premier album, « Are You Experienced?« , Hendrix séduit le public par son jeu exubérant et le son particulier de sa guitare. C’est sa stupéfiante performance au Monterey International Pop Festival en juin 1967, où il finit en mettant le feu à sa guitare, qui conquit le public américain.

Devenu une superstar du rock, ses albums suivants rencontrèrent encore le succès. Les albums suivants, sortis en 1968, « Axis: Bold as Love » et  Jimi Hendrix Experience, Electric Ladyland. Le titre “All Along the Watchtower” figurant sur ce dernier album a été écrit par Bob Dylan. Le groupe continua de se produire jusqu’à sa séparation en 1969.

Cette année-là, Hendrix se produisit dans un autre événement musical devenu légendaire, le Festival de Woodstock. Son interprétation, très rock and roll, de l’hymne américain “The Star-Spangled Banner” émerveilla la foule et confirma son extraordinaire talent de musicien.

Mais il était également un compositeur accompli et un expérimenteur musical. Hendrix possédait son propre studio dans lequel il travaillait sur ses nouveaux titres, sur ses recherches sonores, seul ou avec différents musiciens.

C’est à cette époque qu’il fit des rencontres extraordinaires, en particulier avec Miles Davis. La légende raconte que les deux musiciens envisageaient de travailler ensemble sur un projet avec le batteur Tony Williams et qu’ils auraient invité Paul McCartney à les rejoindre. Un télégramme d’invitation envoyé de New York au bassiste des Beatles le 21 octobre 1969 n’obtint jamais de réponse, McCartney étant en vacances dans son manoir écossais, il ne le reçut jamais. Et personne n’est capable de dire s’il aurait accepté ou non…

En 1969, Hendrix tenta sa chance avec un autre groupe composé de Billy Cox, rencontré pendant sa période militaire, et le batteur Buddy Miles. Ce groupe, Band of Gypsys, n’a jamais réellement décollé.

Jimi se remit au travail avec Billy Cox et Mitch Mitchell (le batteur de Jimi Hendrix Experience) pour un nouvel album appelé First Rays of the New Rising Sun. Malheureusement, il ne put jamais terminer cet album.

Jimi Hendrix mourut le 8 septembre 1970, de complications liées à son addiction à la drogue.

Dans une interview, Jimi Hendrix avait annoncé qu’il aimerait que Roland Kirk et Miles Davis viennent jammer à ses funérailles. Parmi les invités venus assister à ses obsèques, le 1er octobre 1970 à Seattle, tout le monde a remarqué un certain Miles Davis.

Bien que sa courte carrière ne lui permit pas de produire toute la puissance que son talent laissait imaginer, Jimi Hendrix, mort à seulement 27 ans, a laissé une marque indélibile dans l’histoire du rock et reste, encore aujourd’hui, très populaire.

Voodoo Child, live au Maui Festival, 1970 avec Billy Cox et Mitch Mitchell